Divorce: les 3 voeux de l’enfant

divorce

Une séparation est toujours très difficile à vivre pour les membres de la famille. Pour réussir cette transition, les parents devront faire preuve de maturité, responsabilité et de sagesse, au-delà des difficultés.

Voeux 1: les enfants doivent avoir un libre accès à leur deux parents. Ils doivent pouvoir joindre ou voir chaque parent sans avoir peur de blesser l’autre parent. Les enfants n’ont pas à choisir entre leurs parents. Chacune des parties serait alors perdante. Afin de ne pas se sentir coupable, l’enfant doit savoir qu’il a le droit d’aimer ses deux parents à valeur égale, sans prendre partie.

Que faire dans le cas du déménagement d’un des deux parents? Beaucoup de parents absents pensent à tort, que les enfants qu’ils ont laissés sont mieux sans eux. C’est FAUX ! Encouragez le contact le plus possible. Ecrivez des lettres, passez des appels, faites un skype, envoyez des photos, des emails, postez des copies du bulletin scolaire et transmettez les invitations aux évènements (spectacles, voyage de fin d’année…) Passez du temps ensemble pendant les vacances. Si un parent refuse le contact expliquez à l’enfant que ce n’est pas de sa faute. Le vide présent ne doit pas laisser l’enfant penser qu’il ne vaut pas le coup qu’on s’intéresse à lui. Attachez-vous à réaffirmer régulièrement les belles qualités de votre enfant.

Voeux 2: les enfants ont constamment besoin de se sentir protégé et en sécurité. Les parents doivent appliquer les mêmes règles et les mêmes limites dans les deux maisons. C’est pourquoi, ils doivent régulièrement faire le point sur les routines, les films/bonbons/nourriture autorisés, l’heure du coucher/du lever, les devoirs etc… Leur éducation doit être cohérente, c’est essentiel. Cet esprit de coopération entre les deux parents prouve que le bien-être de leur enfant passe avant tout. La constance recrée de l’équilibre et aide les enfants à faire face au divorce.

Beaucoup de parents divorcés se sentent coupables. Ils excusent tout mauvais comportement par un « Ce n’est pas sa faute. Il est perturbé en ce moment… avec le divorce… » A évitez de toute urgence! Soyez constant, compréhensif et à l’écoute mais ne justifiez pas son mauvais comportement. Les enfants ont besoin de limites et de cohérence.

Voeux 3: les enfants ont besoin de savoir que leur deux parents sont toujours impliqués dans leur vie. Les parents ne divorcent pas de leur enfant. Ils doivent participer activement à tous les aspects de leur vie et surtout au sujet de l’école. Les deux parents doivent rencontrer les professeurs. Et si ce n’est pas ensemble, alors séparément c’est très bien aussi. Le fait de voir ainsi ses deux parents s’impliquer prouve clairement à l’enfant que l’école est une priorité. Avoir des bonnes notes deviendra plus important pour l’enfant.

Be sociable, share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *