L’insolence ou la loi des opposés

Opposites_Attract

Et si la cause de l’insolence chez l’enfant était à chercher du coté du manque de respect régnant entre les parents?

Ce matin, une lectrice du blog m’a envoyé un mail. Elle m’explique les difficultés qu’elle et son mari rencontrent à la maison avec leur fille Louane, agée de 9 ans.

« Nous avons un problème. Notre fille de 9 ans est généralement très gentille. Elle se conduit très bien à l’école, a beaucoup d’amies et ses enseignants ne tarissent pas d’éloge sur elle.  Mais à la maison, elle est tellement  irrespectueuse que j’en suis parfois réduite aux larmes. Elle pique des colères et nous adresse des paroles désobligeantes. 

Parfois, j’ai du mal à croire à une telle conduite ! Je ne la comprends pas du tout ! Elle est adorable avec tout le monde. Elle reçoit des récompenses à l’école. Lorsqu’elle est invitée chez des amies, leurs parents ne cessent de faire des compliments sur elle. Mais chez nous, elle peut devenir méchante et mettre toute la maison sens dessus dessous. »

Il est assez fréquent que des parents entendent des compliments sur leur enfant et une fois à la maison, ils font les frais d’un incroyable manque de respect.

Quelle pourrait être la cause d’un changement aussi drastique entre une conduite en public et une conduite en privé ?

Les parents de Louane me racontent son retour de l’école chaque après-midi et toutes ses histoires autour du dîner. Elle préfère consommer des bêtises et refuse de ce fait, de prendre son dîner jusqu’à ce qu’elle consomme les snacks qu’elle désire. Elle fait ses devoirs, mais une fois ceux-ci finis, la soirée devient une nuit sans limites. Elle refuse d’aller au lit à son heure fixe de coucher. Elle refuse de mettre son pyjama et de se brosser les dents lorsqu’on lui demande. En général, elle finit par jouer à l’ordinateur ou à lire jusqu’à ce qu’elle décide qu’il est temps d’aller dormir. Lorsqu’on lui demande d’aller se coucher, Louane ignore ses parents et continue à vaquer à ses occupations. Louane mène la barque.

« — Vous ne pouvez tolérer qu’une pareille conduite persiste, dis-je aux parents de Louane. Non seulement c’est destructeur pour elle, mais ses jeunes frères et sœurs intègrent tout et pensent que c’est permis. Sous peu, votre famille sera construite sur le manque de respect.

— Nous savons que c’est mauvais, admettent-ils, mais que pouvons-nous faire ? Elle n’écoute tout simplement pas.

— Vous allez vous réunir avec Louane et engager une discussion très sérieuse. Il faut que vous soyez tous les deux présents – pas de téléphones portables, pas de Blackberry, pas d’interruptions. Il faut qu’elle voie que vous ne plaisantez pas. Je vais vous guider, mais je voudrais savoir encore une chose. Lorsqu’elle adopte ce comportement insolent, comment réagissez-vous ?  »

Le père de Louane raconte que ce manque de respect est souvent dirigé contre lui. Il lui dit qu’il ne convient pas de parler de cette manière et elle répond qu’il ne sait pas comment s’y prendre avec elle.

« — Tu devrais t’inspirer de maman ! Elle sait comment s’y prendre avec moi.

— Qu’est-ce qu’elle entend par là ? Comment maman se conduit-elle exactement ? » demandais-je.

La mère de Louane m’explique qu’elle enjôle souvent son mari afin de donner à leur fille une autre chance. Lorsque Louane se conduit mal ou parle en manquant de respect, son père en est contrarié et la menace d’une punition. La mère de Louane demande alors à son mari de détourner les yeux ou de laisser à leur fille « juste encore un petit gâteau, ou cinq minutes de plus. »

La mère de Louane ne supporte pas les situations tendues et les conflits.

J’ai trouvé le moment clé. C’était l’information que j’attendais.

Dans de nombreuses familles, un des parents essaie de jouer le rôle du «gentil.»

Lorsqu’un conflit éclate, ce parent souhaite rétablir la paix et être entouré de visages joyeux. En général, cela devient une partie de deux contre un alors que l’enfant s’allie à un parent contre l’autre. Mais plutôt que de trouver la paix, le résultat est l’insolence et le manque de respect. L’enfant apprend qu’il peut amener ses parents à se chamailler et se quereller. Il n’y a pas de sens de la discipline, ni de sens du respect.

La première chose que je conseille aux parents de Louane est de s’unir et d’exercer leur rôle de parent d’une seule voix. Je leur demande de décider comment ils souhaitent gérer les conflits et quelles conduites répréhensibles engendreraient des conséquences. J’explique à la mère de Louane qu’elle contribue au manque de respect de sa fille à chaque fois qu’elle demande à son mari de détourner les yeux ou de céder à une conduite blâmable.

Nous avons fixé quelques principes de discipline que j’aimerais partager avec vous.

  • Présenter une position unie à vos enfants.
  • Ne permettez- pas à vos enfants d’interroger le deuxième parent, lorsqu’un premier a interdit quelque chose.
  • Pour éviter les problèmes, dites : « J’en discuterai avec Papa / Maman « .
  • Ne discutez pas devant les enfants des problèmes qui les concernent. Faites-le à deux lorsque vous êtes seuls.
  • Indiquez une raison de votre décision ; mais ne laissez pas les enfants entamer une discussion avec vous.
  • Usez de la technique du «disque rayé.» Répétez!
  • Discutez avec votre mari (ou votre épouse) à l’avance, des problèmes qui surgiront prochainement, pour préparer la solution commune.

Maintenant, c’est à vous! Venez partager avec nous comment vous avez fait face à l’insolence de vos enfants.

 

Be sociable, share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *