« Maman et Isabelle dorment dans le même lit ! »

Souvenirs d’enfance gay

mes deux mamans

Depuis qu’elle est toute petite, Laure Chatrefou habite avec sa mère et l’amoureuse de sa mère, Isabelle. En termes techniques, elle a donc grandi « dans une famille homoparentale ». Mais que recouvre ce mot barbare ?

Laure Chatrefou à pris son micro et son enregistreur et fabriqué un charmant documentaire sonore, autobiographique et intime, pour répondre à quelques-unes des questions suivantes :

A quoi ça ressemble, de découvrir que sa mère est lesbienne ?

A une comptine :

« Ma mère et Isabelle se sont embrassées

Sous un pommier

Et moi je suis restée

Bouche bée. »

Bouche bée mais pas traumatisée : la petite Laure babillait à qui voulait l’entendre que « maman et Isabelle, elles dorment dans le même lit ».

« Quand j’étais petite, je le disais à tout le monde. »

A quoi ça ressemble, d’avoir une mère homosexuelle ?

A une anecdote : Laure trouve la situation tellement normale qu’un jour, lors d’une soirée-pyjama, quand quelqu’un demande « Vous connaissez des homos, vous ? », elle s’écrie de bonne foi « Non ! », en même temps que toutes ses copines.

« Entre la représentation des gays et ma mère, y avait carrément… le grand canyon ! »

A quoi ça ressemble, le quotidien d’une famille homoparentale ?

Au claquement des sécateurs pour le jardinage, à l’huile qui rissole dans la poêle pour la cuisine, au démarrage de la voiture pour partir en balade, au piano familial, aux bisous dans les vignes. Bref, à la musique d’une vie parfaitement normale.

A qui elle ressemble, la femme de maman ?

A quelque chose à inventer :

« Isabelle, c’est pas ma belle-mère. Je ne l’appelle jamais comme ça. Alors que la femme de mon père, c’est ma belle-mère, ça c’est sûr. Isabelle, c’est autre chose à inventer. C’est ça qui est bien. »

A quoi ça ressemble, une fille élevée par deux femmes ?

A une autre comptine :

« Je suis heureuse la plupart du temps,

Plutôt équilibrée de ce que disent les gens,

Hétéro à 100%. »

A écouter donc, ce beau documentaire loin des clichés, qui est aussi une lettre d’amour d’une fille à ses mères.

Be sociable, share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *