L’autorité parentale déballe!

l'autorité parentale déballe!

L’autorité parentale est probablement le critère le plus important et le moins compris d’une éducation efficace.

− Le manque de cohérence: la règle générale veut que chacun dorme dans son lit. Pourtant, une ou deux fois par semaine vous les laissez se glisser dans votre lit. Puis vous vous demandez pourquoi ils veulent dormir avec vous toutes les nuits et pourquoi vous devez vous battre pour qu’ils dorment dans leur propre lit.

 

+ La fiabilité: si vous voulez que votre autorité soit respectée, assurez-vous d’être en accord avec les règles. S’ils savent que vous changez d’avis lorsqu’ils chouinent assez longtemps, alors ils chouineront le temps qu’il faut pour obtenir ce qu’ils veulent. Ils respecteront plus facilement votre autorité s’ils savent que votre « non » est un « vrai non ».

 

− Le sermon: faire un long discours à votre enfant peut saper votre autorité. Par exemple: « Combien de fois t’ai-je demandé de ranger le bazar que tu as mi dans le salon? Tu ne vois pas à quel point je suis occupée, je ne suis pas ton esclave! et blabla… » Typiquement, en tant que parents, nous y avons droit tous les jours sans pour autant que l’enfant change de comportement.

 

+ La concision: présentez ce que vous voulez que l’enfant fasse et quel devra être le résultat. Choisissez vos mots de sorte à ce qu’ils soit clairs et précis. Par exemple: « Quand le salon sera rangé, tu pourras aller jouer dehors. » Si l’enfant essaie de négocier, répétez la phrase mot pour mot avec le même ton de voix.

 

− L’hypocrisie: plus que tout autre chose voilà ce qui tue votre autorité. Demander aux enfants de bien tenir leur chambre alors que la notre est un champ de bataille, c’est hypocrite et les enfants adorent le souligner!

 

+ L’intégrité: la manière dont nous menons notre vie peut influencer positivement notre autorité, si nous vivons avec intégrité. Si nous voulons que nos enfants soient bons, nous devons également faire preuve de gentillesse à l’égard des autres. Si nous voulons qu’ils soient généreux, nous devons être charitables. Alors les enfants nous respecteront parce que nous vivons selon des valeurs respectueuses.

 

Reconnaître ses points forts et ses points faibles, c’est déjà 90% du travail fait pour ajuster ce qui doit l’être. Rappelez-vous qu’avec une autorité parentale forte vous aurez plus d’influence sur le comportement de votre enfant.

Maintenat, c’est à vous! Participez, témoignez, partagez vos expériences et vos idées avec nous!

 

Be sociable, share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *